Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/2023b18f2e9eee61d9e3621092755894/tribunes/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5621
Concert à trois orgues, juin 2018 | Tribunes Baroques

Dimanche 20 mai 2018, 17h
Abbatiale de Bellelay

Benjamin Guélat
Antonio Garcia
Gabriel Wolfer

Oeuvres de Sweelinck, Byrd, Scheidt, Bach, Haendel, Müller

Les exemples d’églises à plusieurs orgues ne manquent pas, dans des églises de ville ou de couvent, à partir du 16ème siècle. La plupart du temps,  deux instruments de même taille se font face parfois vers l’avant de l’église ou dans le chœur. On sait que les abbés de Bellelay étaient très attachés à la musique, puisqu’ils possédaient une collection importante d’instruments. La présence de trois orgues, est donc plutôt rare. Ceux-ci avaient des fonctions précises, et ne jouaient qu’occasionnellement ensemble. L’orgue régale fait face à l’orgue de chœur, tandis que le grand orgue joue son rôle majestueux et remplit la nef. Pourtant, les diverses interactions entre les instruments, leur emplacement et l’acoustique donne naissance à une multitude d’effets sonores.

Le nombre trois sera également à l’honneur dans la construction du programme : volet 17ème siècle avec Scheidt, Byrd et Sweelinck, volet 18ème siècle avec Bach et Haendel et volet plus galant  avec des pièces du compositeur suisse Marian Müller qui a écrit des œuvres pour  plusieurs orgues destinées aux grandes abbayes du pays. On entendra donc des pièces en échos, en dialogue, des variations de chorals, et aussi des pièces purement orchestrales, parmi lesquelles la fameuse Toccata en ré mineur de  Bach, jouée à trois orgues pour l’occasion, ou encore le séduisant  concerto en Fa de Haendel ainsi que la si belle Pavane Lachrimae de Sweelinck. Les trois organistes offriront donc un moment magique  et résolument accessible à tous les publics.

 

Trois interprètes de renom

Les trois interprètes sont largement connus et proviennent du Jura historique. Ils  mènent tout trois une activité intense, partagée entre concerts et enseignement

 

Après l’obtention d’un diplôme de mathématicien de l’ETHZ en 2001, Benjamin Guélat décide de se vouer entièrement à la musique. Ses études à Bâle chez les professeurs Guy Bovet, Martin Sander et Rudolf Lutz se couronnent par les diplômes d’enseignement, de concert et de soliste, ainsi qu’un master en improvisation. Il a obtenu également à deux reprises le prix Hans-Balmer. Domicilié actuellement à Soleure, il y exerce la fonction d’organiste de la cathédrale et partage le reste de ses activités entre l’enseignement et les concerts en tant que soliste ou accompagnateur.

Gabriel Wolfer a acquis son diplôme d’études musicales au Conservatoire de Belfort chez Jean-Charles Ablitzer à l’orgue et Michel Laizé au clavecin. Dans le même temps, il a rencontré Michael Radulescu, avec lequel il a construit sa conception de la musique de Bach.  Gabriel Wolfer a l’occasion de donner des récitals sur des instruments de grande valeur artistique.  Il pratique également le clavicorde, instrument au toucher délicat et raffiné. Il est titulaire de l’orgue historique de la collégiale de St-Ursanne, conservateur de l’orgue Ahrend de Porrentruy et également directeur artistique des Tribunes Baroques.

Antonio García  fait ses premiers pas en musique à l’accordéon. Il s’engage ensuite dans la pratique de l’orgue dans la classe de Bernard Heiniger à Bienne puis au Conservatoire de Lausanne. Il étudie également à Berlin et obtient finalement en 2007 un Diplôme d’études supérieures musicales, un Diplôme d’enseignement le Master d’Interprétation de Concert.  En parallèle à l’orgue, il s’applique à poursuivre la pratique de l’accordéon, notamment dans un trio de tango Tres vientos ou en accompagnant les chanteurs « pop » de B-Twin. Aujourd’hui, Antonio García est de retour en Suisse après avoir passé deux ans à Groningen aux Pays-Bas ainsi qu’à Hamburg où il s’est perfectionné.  Actuellement, il est l’organiste titulaire de l’Église française de Berne et enseigne à la Haute école de musique de Berne.