Trésors d’Uppsala

Dimanche 16 septembre 2018, 17h

Abbatiale de Bellelay

30 CHF / tarif réduit / moins de 16 ans gratuit

 

Public placé en bas, dans le vaste espace du chœur de l’abbatiale.

Nombre de places suffisant, sans réservations

 

Ensemble Les Cornets Noirs

Wolf Matthias Friedrich, basse

Frithjof Smith, Gebhard David, cornets

Simen van Mechelen, Henning Wiegräbe

Detlef Reimers, Fernando Günther, saqueboutes

Katharina Heutjer, Cosimo Stawiarski, violons

Patrick Sepec, violoncelle

Matthias Spaeter, luth

Johannes Strobl, orgue

Œuvres de Schütz, Peranda, Gletle, Marini, Bertali

 

Les Cornets Noirs et les Trésors d’Uppsala

La collection de la bibliothèque de l’université d’Uppsala en Suède est la source unique de nombreux chefs-d’œuvre. L’ensemble Les Cornets Noirs s’est penché sur quelques-uns de ces  trésors. L’enregistrement qu’ils en ont réalisé a été couronné par la critique. On voyagera entre l’Allemagne et l’Italie, guidés par la voix de basse du fameux chanteur Wolf Matthias Friedrich, les cordes, les saqueboutes – ou trombones – et les cornets appelés aussi en Italie « cornets noirs » en raison de la couleur de leur protection de cuir.

L’ensemble Les Cornets Noirs, sous la direction de l’organiste Johannes Strobl, propose des projets musicaux à travers toute l’Europe. Il a reçu de nombreux prix et distinctions parmi lesquels le célèbre Prix du Concours de Bruges.

Voyage germano-italien

Certains des trésors d’Uppsala, confiscations de guerre, proviennent de loin, raison pour laquelle on entendra de grands noms tels que  Schütz, Schein, Gabrieli, Frescobaldi ou Marini. On passera aussi par nos contrées avec le Franc-comtois Froberger et le Suisse Johann Melchior Gletle. Les compositions choisies feront la part belle aux Canzone (chansons à l’italienne), aux Sonates et aux Motets pour instruments et voix de basse. Les quatorze musiciens de l’ensemble mettront en valeur le grand vaisseau de l’abbatiale en occupant différents emplacements, en dialogue, en écho, en tutti. Ceci donnera des accents de fête à ce concert qui mettra un terme noble et festif aux Journées européennes du Patrimoine.

 

 

De Venise à Uppsala

Trésors musicaux du 17ème siècle

Biagio Marini 1594-1663

Canzon ottava à 6 voix

 

Marco Giuseppe Peranda ca. 1625-1675

Cor mundum crea in me
A deux violons, basson, basse et basse continue

 

Annibale Padovano  1527-1575

Toccata du 6ème ton

Francesco Usper ca. 1570-1641

Sonata à 8 voix
« con quattro soprani »

 

Antonio Bertali 1605-1667 B Omnes Sancti Angeli
Basse solo avec 3 instruments

 

Nicolò Corradini 1580/90-1646

Sonate « La Golferamma »
A deux cornets en écho

 

Giovanni Picchi 1571/72-1643

Canzon decima quarta
A 6 voix

 

Girolamo Frescobaldi 1583-1643

Bergamasca
1583-1643

 

Heinrich Schütz 1585-1672

Fili mi Absalon, SWV 269
Symphoniae Sacrae
Pour voix et instruments

 

Heinrich Scheidemann 1595-1663

Praeambulum en ré

 

Franz Tunder 1614-1667

Salve coelestis pater
A 2 voix (basse et violon)

 

Giovanni Gabrieli 1557-1612

Sonata XVIII à 14 voix

 

Johann Jakob Froberger 1616-1667

Toccata [XIV]

 

Johann Melchior Gletle 

Quis mihi det bibere
Pour basse & 5 instruments