28 mai – OEF

Le congrès annuel de « Orgue en France » a lieu les 27, 28 et 29 mai sur la Ligne des Orgues Remarquables (LOR). A cette occasion, de nombreux concerts publics auront lieu. Programme complet à télécharger en cliquant ici.

Concerts et journées de rencontre sur la Ligne des Orgues Remarquables

Les journées nationales de l’association « Orgues en France », dont le siège est à Paris, auront lieu les 27, 28 et 29 mai 2022 sur la Ligne des Orgues Remarquables. Cette année, ce seront des journées internationales, puisque le samedi 28 mai sera entièrement consacré aux instruments suisses de Beurnevésin, Porrentruy, St-Ursanne et Bellelay. Une centaine de congressistes sont attendus, auxquels le public pourra se joindre aux sept petits concerts qui seront mis sur pied durant ce week-end.

Le programme

Vendredi 27 mai

  • Cathédrale St-Christophe de Belfort, 17h

Récital en hommage à Marie-Claire Alain par Ghislain Leroy organiste à la cathédrale de Lille,

  • Temple St-Jean de Belfort, 21h

Récital par Tobias Lindner, professeur d’orgue à la Schola Cantorum de Bâle

 

Samedi 28 mai

  • Eglise de Beurnevésin, 9h30

Petit concert par Benjamin Steens, professeur à Reims et Strasbourg

  • Collégiale de St-Ursanne, 11h

Petit concert par Gabriel Wolfer, titulaire de l’orgue

  • Abbatiale de Bellelay, 14h45
  • Petit concert à deux orgues par Antonio Garcia et Johan Treichel

 

Dimanche 29 mai

Dimanche 29 mai, à 14h30, toutes trompettes dehors, l’orgue de Grandvillars résonnera sous les doigts de l’organiste de la Sagrada Familia, Juan de la Rubia. Il vient de Barcelone pour marquer, en présence des autorités,  la clôture de l’inauguration de la Ligne des Orgues Remarquables.

 

La « Ligne des Orgues Remarquables (LOR) » est une forme de tourisme inattendue qui s’appuie sur l’exceptionnelle richesse d’orgues singuliers en proposant au voyageur-mélomane un itinéraire qui va le mener de Bellelay à Saint-Ursanne, à Porrentruy, puis à Beurnevésin ; il poursuivra son voyage-découverte avec les orgues de Grandvillars, Belfort, Valdoie, pour se terminer par l’extrémité nord-ouest, à Luxeuil-Les-Bains. Il faut bien relever que cette concentration d’instruments singuliers est étonnante et unique en Europe, chaque orgue étant représentatif d’une école de facture différente, développée entre Renaissance et période Baroque. La plupart du temps les instruments sont placés dans des édifices classés au patrimoine historique. Chacun des douze instruments mérite à lui seul une visite. Un groupe de passionnés portés par les associations et fondations des lieux a relevé le défi de réunir ces instruments afin de promouvoir leur rayonnement. Ainsi naissait il y a trois ans La Ligne des Orgues Remarquables franco-suisse, soutenue par les fonds d’aide au développent transfrontalier et par les communautés locales. C’est aussi le nom du site internet très riche et détaillé qui renseignera sur les instruments et les événements culturels qui s’y déroulent, avec les clins d’œil indispensables sur la gastronomie locale et les autres curiosités de part et d’autre de la frontière.